Fast fashion

L'une des raisons pour lesquelles nos fondateurs ont décidé de créer une entreprise éco responsable, est d'agir contre le changement climatique. En agissant ainsi, nous pensons que nous contribuons à une diminution significative de la pollution. Nous allons parlé du slow fashion de la pollution sur notre site Web, aujourd'hui nous avons décidé d'ouvrir une discussion sur le fast fashion et trouver une solution pour la pollution.
L'achat de vêtements était autrefois un événement occasionnel, un acte qui se produisait plusieurs fois par an lorsque les saisons changeaient ou lorsque nous détruisions ce que nous avions. Après 20 ans, une nouvelle habitude a été créée. Les vêtements sont devenus moins chers, les cycles de tendance sont devenus plus courts et le shopping est devenu un passe-temps. Entrez dans le fast fashion car les chaînes mondiales dominant désormais nos rues commerçantes et nos achats en ligne, mais qu'est-ce que le fast fashion? Et comment cela affecte-t-il les gens, la planète et les animaux?
Tous ces magasins vendent des vêtements cool et à la mode que vous pouvez acheter avec votre monnaie, puis les jeter. Tout d'abord, tout le monde pouvait se permettre de s'habiller comme sa célébrité préférée, porter les dernières tendances , et mimer l'influenceur le plus à la mode. Le premier scandale dans l'industrie du vêtement a été Nike en 1996, qui a fait fabriquer ses ballons par des enfants pakistanais contre des centimes par heure. Puis, en 2013, le monde a assisté à un autre moment choquant, lorsque le complexe de fabrication de vêtements Rana Plaza au Bangladesh s'est effondré, tuant plus de 1000 travailleurs. C’est à ce moment que les consommateurs ont commencé à remettre en question le fast fashion et à se demander quel était le coût réel de ces t-shirts à 5 $. Vous connaissez peut-être déjà le côté sombre du fast fashion, mais cela vaut la peine d'explorer comment l'industrie en est arrivée à ce point, et après cela, de nombreux fabricants chinois ont été exposés au public.

Qu'est-ce que le fast fashion?

l'industrie du vêtement qui se caractérise par le renouvellement très rapide des vêtements proposés à la vente, plusieurs fois par saison, voire plusieurs fois par mois. Les vêtements sont produits en séries relativement petites et les stocks sont rarement renouvelés. Ces vêtements sont donc destinés à être portés pendant une courte période et à être vendus à un coût suffisamment bas pour que les clients soient fortement incités à renouveler leur garde-robe très fréquemment et à ne pas reporter leur acte d'achat. En attendant les soldes de fin de saison. Comment le fast fashion est-elle née? Pour comprendre à quel point la mode est devenue rapide, nous devons revenir un peu en arrière. Avant les années 1800, la mode était lente. Vous deviez vous procurer vos matériaux comme la laine ou le cuir, les préparer, les tisser, puis fabriquer les vêtements.La révolution industrielle a introduit une nouvelle technologie tout comme la machine à coudre. Les vêtements sont devenus plus faciles, plus rapides et moins chers à porter. Des ateliers de couture ont vu le jour pour répondre aux besoins des classes moyennes, dont beaucoup faisaient appel à des équipes de confectionneurs ou à domicile. C'est à cette époque que des ateliers clandestins ont émergé, ainsi que des problèmes de sécurité familiers. Le premier grand désastre d'une usine de confection a eu lieu lorsque l'incendie s'est déclaré dans l'usine Triangle Shirtwaist Factory de New York en 1911, qui a causé la mort de 146 ouvrières du vêtement, dont beaucoup étaient des jeunes immigrantes. Dans les années 60 et 70, les jeunes créaient les nouvelles tendances et les vêtements sont devenus une forme d'expression personnelle, mais il y avait encore une distinction entre la haute couture et la grande rue. À la fin des années 1990 et 2000, la mode low-cost a atteint son apogée. Les achats en ligne ont décollé, et les chefs du fast fashion étaient dans les pays asiatiques et parfois l’Afrique, et Topshop a pris le contrôle de la grande rue. Ces marques ont repris les looks et les éléments de designs des plus grandes maisons de couture et les ont reproduits rapidement et à moindre coût. Maintenant que tout le monde peut acheter des vêtements tendance quand il le souhaite, il est facile de comprendre comment le phénomène a pris son essor. Comment encarter une marque de fast fashion beaucoup d'annonces beaucoup de fausses descriptions et prétendre que les marques ne font pas partie du crime de fast fashion. Certains facteurs clés sont communs aux marques de mode rapide:
Des milliers de styles, qui touchent à toutes les dernières tendances.
Délai d'exécution extrêmement court entre le moment où une tendance ou un vêtement est vu sur les podiums, ou dans les médias de célébrités, et le moment où il arrive sur les étagères.
Fabrication offshore où la main-d'œuvre est la moins chère, avec l'utilisation des bas salaires sans droits ou sécurité adéquats, ainsi que des chaînes d'approvisionnement complexes avec une faible visibilité au-delà du premier niveau et de la sous-traitance.
Une quantité limitée d'un vêtement particulier , avec un nouveau stock arrivant en magasin chaque
period , les acheteurs savent que s’ils n’achètent pas quelque chose qui leur plaît, ils rateront probablement leur chance.
Matériaux bon marché et de mauvaise qualité, où les vêtements se dégradent après quelques usures et serons jetés.
Copiez les autres designs des marques , en particulier celle de luxe, et reproduisez une dupe similaire.

Quel est l’impact de la mode rapide?

L’impact du fast fashion est que certains facteurs clés sont que même les «tissus naturels» peuvent être un problème à l’échelle des exigences du fast fashion . Le coton conventionnel nécessite d'énormes quantités d'eau et de pesticides dans les pays en développement, cela entraîne des risques de sécheresse et crée d'énormes pressions sur les bassins hydrographiques, ainsi qu'une concurrence pour les ressources entre les entreprises et les communautés locales. La vitesse et la demande constantes impliquent également une pression croissante sur d'autres problèmes environnementaux tels que le défrichage, la biodiversité et la qualité du sol.
Le traitement du cuir a également un impact sur l'environnement, avec 300 kg de produits chimiques ajoutés pour chaque 900 kg de peaux d'animaux tannées. La vitesse à laquelle les vêtements sont produits signifiés également que de plus en plus de vêtements sont jetés par les consommateurs, créant une énorme quantité de textiles déchets rien qu'en Australie, plus de 500 millions de kilos de vêtements indésirables se retrouvent dans les décharges chaque année. Outre le coût environnemental du fast fashion, il y a un coût humain. La mode rapide a un impact sur les ouvriers du vêtement qui travaillent dans des environnements dangereux , pour des bas salaires et sans droits humains fondamentaux. Plus bas dans la chaîne d'approvisionnement, il y a les agriculteurs qui peuvent travailler avec des produits chimiques toxiques qui peuvent avoir des effets dévastateurs sur leur santé physique et mentale, de nombreux pays avaient ouvert ce sujet.
Les animaux sont également touchés par la mode rapide, par le toxique que le chapeau est libérée dans les cours d'eau et les microfibres qui sont souvent ingérées par la vie océanique. Lorsque des produits d'origine animale tels que le cuir et la fourrure sont utilisés, le bien-être des animaux est mis en danger. De De nombreux scandales révèlent que la vraie fourrure, y compris la fourrure de chat et de chien, est souvent présentée comme de la fausse fourrure par des acheteurs inconscients. La vérité est qu'il y a tellement de vraie fourrure produite dans des conditions terribles dans les fermes à fourrure, que cela devient moins cher à produire et à acheter que la fausse fourrure! 

Fast Fashion et pollution sur les chiffres:

1,6 MILLION DE KM2, LA TAILLE DU PLUS GRAND VORTEX DE DÉCHETS.
C'est une décharge en plastique qui flotte entre le Japon et les États-Unis. Ce tourbillon de déchets représente 1,6 million de km 2, soit environ trois fois la surface de la France. Selon une étude publiée dans la revue Scientific Reports, il est composé de 80000 tonnes de déchets plastiques.89 MILLIARDS DE BOUTEILLES EN PLASTIQUE VENDUES Chaque année, pas moins de 89 milliards de bouteilles d'eau en plastique sont vendues dans le monde, soit 2822 litres de eau embouteillée toutes les secondes, selon Planetoscope.

99% DES ANIMAUX MARINS AURONT DU PLASTIQUE INGÉRÉ.
D'ici 2050 Les oiseaux de mer en danger plastique albatros Presque tous les albatros, pingouins, mouettes et autres oiseaux de mer seront affectés par la pollution plastique d'ici 30 ans, conclut une étude publiée en 2015 par l'Agence nationale australienne pour la science. Au début des années 1960, seuls 5% des oiseaux de mer étaient touchés par ce fléau.

11000 MICROPARTICULES PLASTIQUES DANS LE CORPS.
Une étude publiée en janvier 2017 par l'Université de Gand en Belgique, a montré que les consommateurs de produits marins ingéraient jusqu'à 11000 microparticules de plastique chaque année. Jusqu'à 1% de ces microparticules sont absorbées par le corps humain

5.000 MILLIARDS DE SACS EN PLASTIQUE.
Selon l'ONU, environ 5 000 milliards de sacs en plastique sont consommés dans le monde chaque année, soit près de 10 millions par minute. «S'ils étaient liés ensemble, ils pourraient faire le tour de la planète sept fois par heure», calcule l'organisation.

26% DES EMBALLAGES EN PLASTIQUE SONT RECYCLÉS.
Seuls 26% des emballages en plastique sont recyclés, selon les données de l'éco-organisation Citéo. Près de la moitié est récupérée et produit de l'énergie lorsque 25% sont mis en décharge. Une situation qui s'est aggravée depuis que la Chine a relevé ses conditions pour les déchets européens importants.

10,1 TONNES DE PLASTIQUE CHAQUE SECONDE.
Chaque seconde, 10,1 tonnes de plastique sont produites dans le monde. Le plastique est devenu le matériau le plus fabriqué derrière le ciment et l'acier.Depuis 1950, 6,3 milliards de déchets plastiques se sont accumulés sur la planète.

1,5 MILLIONS D'ANIMAUX TUÉS PAR LE PLASTIQUE CHAQUE ANNÉE.
Baleine de l'océan en plastique morte Un cachalot s'est échoué sur une plage d'Espagne, mort après avoir ingéré 29 kg de déchets plastiques. C'est le symbole même des dommages plastiques causés aux animaux. Selon l'Institut français de recherche pour le développement (IRD), 1,5 million d'animaux meurent chaque année de cette pollution.

12000 MICROPARTICULES PLASTIQUES PAR LITRE D'EAU DANS L'ARCTIQUE.
En faisant fondre des échantillons de banquise prélevés dans la zone arctique, des chercheurs allemands en ont découvert autant que 12 000 microparticules de plastique dans un seul litre d'eau. 17 sortes de plastiques ont été piégés dans la glace, transportés par les courants marins du vortex du Pacifique Nord.

UN MILLIARD DE PAILLES NON RECYCLABLES JETÉES CHAQUE JOUR.
Les pailles, objet à usage unique, sont utilisées pendant une poignée de minutes puis jetées dans les poubelles pour finir au fond de l'océan. Un milliard serait ainsi jeté chaque jour dans le monde, dont près de 9 millions rien qu'en France dans la restauration rapide, l'Union européenne a décidé de les interdire à partir de 2021. Enfin, le fast fashion peut avoir un impact sur les consommateurs eux-mêmes, encourageant la culture du «jetable» en raison à la fois de l'obsolescence intrinsèque des produits et de la vitesse à laquelle les tendances sont produites. La mode rapide nous fait croire que nous devons de plus en plus acheter pour rester au courant des tendances, créant un sentiment constant de besoin et d'insatisfaction ultime. La tendance a également été critiquée pour des raisons de propriété intellectuelle, certains créateurs affirmant que leurs créations avaient été illégalement produites en masse par des détaillants.

Le faste fashion passe-t-elle au mode écologique ?

Alors qu'un nombre croissant de consommateurs évoquent le coût réel de la mode l'industrie, et en particulier la mode rapide, nous avons vu un nombre croissant de détaillants introduire des initiatives de mode durable et éthique telles que des programmes de recyclage en magasin. Ces programmes permettent aux clients de déposer les articles indésirables dans des «bacs» dans les magasins des marques. Mais il a été souligné que seulement 0,1% de tous les vêtements collectés par les organismes de bienfaisance et les programmes de reprise sont recyclés dans la nouvelle fibre textile. Le véritable problème de la mode rapide est la vitesse à laquelle il est produit, ce qui exerce une pression énorme sur les gens et la environnement. Le recyclage et les petites gammes de vêtements éco ou vegan ne suffisent pas à contrer la «culture du jetable», le gaspillage, la pression sur les ressources naturelles et la myriade d'autres problèmes créés par la mode rapide. L'ensemble du système doit être changé.Le greenwashing, également appelé greening, est un processus de marketing ou de relations publiques utilisé par une organisation (entreprise, administration publique nationale ou territoriale, etc.) pour se donner une fausse image de responsabilité écologique. . La plupart du temps, les dépenses engagées concernent plus la publicité que des actions concrètes en faveur de l'environnement et du développement durable. Beaucoup de marques de fast-fashion les plus connues lancent une action de greenwashing qui incite les gens à acheter plus et la situation ne s'améliore jamais.

Le fast fashion est-elle en déclin?

Nous commençons à voir des changements dans l'industrie de la mode. L'anniversaire de l'effondrement du Rana Plaza est maintenant la Fashion Revolution Week, où les gens du monde entier demandent «Qui a fait mes vêtements?». La révolution de la mode déclare que «nous ne voulons pas que nos vêtements exploitent les gens ou détruisent notre planète.» La génération Y, les moteurs de l’économie future, n’a peut-être pas attrapé le virus de la mode rapide. Certains ont fait valoir que cette génération était «devenue trop intelligente pour un consumérisme irréfléchi, forçant les producteurs à devenir plus éthiques, plus inclusifs et plus libéraux.» Il existe également un intérêt croissant pour passer à un modèle de production textile plus circulaire, réutilisant les matériaux. partout et chaque fois que possible. En 2018, Vogue Australia et Elle UK ont consacré des numéros entiers de leurs magazines à la mode durable, une tendance reprise chaque année par de plus en plus de grands noms. Alors, pensez-vous savoir qui vous a rapproché de la mode rapide!

Est-ce un employé est-il libre de dire  non?

Le système de récompense de l'esprit et de la Fast-fashion: Le système de récompense de l'esprit est ce système de «récompenses» est essentiel à la survie, car il fournit la motivation nécessaire pour porter des actions ou des comportements appropriés, permettant à l'individu et à l'espèce d'être préservés, la partie responsable dans l'esprit est stimulée lorsque la personne obtient la récompense, a partir du test de la guimauve, nous pouvons conclure que jusqu'à 80% des personnes sont plus dans des actions qui fournir une reformulation rapide, mais quelle est la relation entre la reformulation de l'esprit et la mode rapide, car nous savons tous que les articles de mode lente sont plus chers que les articles de mode rapide en particulier fabriqués à la main, ou fabriqués à partir de produits recyclables développés donc ce genre d'achats demander plus d'économiser plus de temps pour pouvoir l'acheter et plus de temps pour avoir une nouvelle collection de la marque et parfois plus de temps pour recevoir vos produits si l'expédition verte à l'opposé de la marque de mode rapide crée, prom otez et livrez plus souvent pour que la personne ait un court cycle enrichissant ce qui la rend moirée accro à ce type d'achat Que pouvons-nous faire? 
De notre côté, chez Contre-Allée nous promouvons une autre façon de consommer avec un choix éthique qui peut être utilisé pendant très longtemps et nous essayons de développer plus de matière première éthique, Et notre prochain produit sera vegan (restez à l'écoute) Nous devons décider et choisir d'autres choses, et choisir un tissu écologique est complexe car il y a des avantages et des inconvénients à tous les types de fibres, mais il y a des matériaux auxquels on peut faire confiance comme le denim, le lin, le coton et plus. N'oubliez pas de donner vos vêtements usagés! Si vos vêtements sont relativement propres, donnez-les au lieu de les jeter. Cela vous permettra de réutiliser vos vieux vêtements et de vous assurer qu'ils ne finissent pas dans une décharge, où ils pourraient s'accumuler pendant des centaines d'années. De nombreuses organisations acceptent les dons de vêtements d'occasion, Si vous avez besoin d'une suggestion de Contre-Allée n'hésitez pas à nous parler en privé, nous pouvons partager avec vous une association avec laquelle nous travaillons déjà ou que nous connaissons en raison de notre Même des tissus ou des vêtements déchirés peuvent être donnés au lieu d'être jetés. Vous pouvez vous renseigner sur le don de textiles ou les centres de recyclage de votre région pour savoir où les déposer.
Ancien poste
Message plus récent
Fermer (esc)

<transcy>Apparaitre</transcy>

Utilisez cette fenêtre contextuelle pour intégrer un formulaire d'inscription à la liste de diffusion. Vous pouvez également l'utiliser comme un simple appel à l'action avec un lien vers un produit ou une page.

<transcy>Verification de l&#39;AGE</transcy>

En cliquant sur Entrée, vous vérifiez que vous êtes assez vieux pour consommer de l'alcool.

Chercher

Panier

Votre carte est actuellement vide.
Achetez maintenant